La première VeggieWorld Paris a conquis les foules !

Partager avec les autres ...

Partager sur email
Partager sur twitter
Partager sur facebook
Partager sur linkedin

[Photo : Arthuro Peduzzi]

Le résumé de la première VeggieWorld à Paris

(Avril 2016)

7 204 visiteurs ont fait le succès de la première édition parisienne du Veggie World. Grâce aux 91 exposants, aux divers ateliers et conférences, une grande plateforme d’échanges et de rencontres s’est établie entre chacun autour d’un seul et même thème : le véganisme !

 

 

La première édition française du plus grand salon végan Européen, « La VeggieWorld », a fermé ses portes dimanche 3 avril après deux jours intenses d’échanges et de rencontres, salués par les exposants mais aussi par les visiteurs. Un réel succès puisque ce sont pas moins de 7 204 visiteurs (enfants de moins de 12 ans non comptés) qui ont arpentés les allées du salon, à la recherche de nouveaux produits, de conseils et de saveurs. « Cette première édition parisienne est au-delà de nos attentes, nous avons eu le plaisir d’accueillir beaucoup de monde, en famille ou entre amis. Beaucoup de végans et de végétariens sont venus, mais nous avons également vu beaucoup de curieux, qui se posent des questions et qui souhaitaient découvrir ce nouveau mode de vie » explique Swantje Tomalak, directrice du salon en France.

 

[Photo : Arthuro Peduzzi]

Autre témoignage de cet intérêt grandissant pour ce mode de vie, les médias sont venus en nombre : télés, presse, radios, blogs, ce sont en tout quatre-vingt journalistes qui sont venus visiter le salon, rencontrer les organisateurs, les exposants et les visiteurs pour comprendre et décrypter avec eux les visages du véganisme et du végétarisme en France. « L’intérêt de la presse pour le salon en France est bien au-delà de la couverture que nous avons en Allemagne, où ce mode de vie est très ancré dans notre culture. Il témoigne d’une vraie réflexion et d’une évolution des mœurs, être végan n’est pas impossible même au pays de la gastronomie ! » confirme Hendrik Schellkes, directeur des salons VeggieWorld.

 

[Photo : Arthuro Peduzzi]

Des visiteurs et des exposants comblés

La confirmation de ce succès se retrouve surtout auprès des premiers intéressés, exposants et visiteurs. Les premiers ont pu présenter leurs produits à un public de connaisseurs, mais aussi à des novices, friands de conseils et de bonnes idées, particulièrement intéressés par les alternatives proposées par les restaurants (kebab, hamburger, gaufres végans) et les témoignages des responsables des associations. Tous ont salué le nombre de visiteurs, mais aussi l’organisation générale du salon, comme en témoigne Renaud d’Avout d’Auerstaedt de Gourmet Spiruline : « L’arrivée de VeggieWorld en France va faire date. Les différentes tentatives de salons véganes à Paris pêchaient par manque de professionnalisme : plus maintenant ! ». Comme un signe de cet engouement, plus de la moitié des exposants a déjà confirmé sa participation à la prochaine édition, la plupart en augmentant sensiblement la surface de leur stand.

[Photo : Arthuro Peduzzi]

Du côté des visiteurs, si l’on a « regretté » la très forte affluence, rendant parfois compliqué l’accès à certains stands, on souligne le signe positif que cela renvoi. Christelle H témoigne par exemple sur les réseaux sociaux : « Mon objectif en venant à ce salon était, entre autres, de montrer à mes enfants que nous n’étions pas seuls… pari réussi ! ». Les conférences et les ateliers ont eux aussi fait salle comble, que ce soit pour les cours de yoga à l’ouverture du salon, les démonstrations culinaires de chefs ou le concert du cabaret végane qui a clôturé VeggieWorld, les visiteurs ont prouvé la pertinence de ce format complet, mélangeant restaurants, animations, fabricants, distributeurs, associations et conférences.

 

Nous souhaitons remercier tous les participants et partenaires ! 

La deuxième édition aura lieu les 8 et 9 octobre au même endroit (Le CENTQUATRE-Paris) dans un espace plus grand : La Grande Halle et les écuries. 

Les informations suivront en juillet 2016.

[Photo : Arthuro Peduzzi]

[Photo : Arthuro Peduzzi]

[Photo : Arthuro Peduzzi]

[Photo : Arthuro Peduzzi]