Joyeuse fête de mères – PORTRAITS

Mit anderen teilen ...

Partager sur email
Partager sur twitter
Partager sur facebook
Partager sur linkedin

Joyeuse fête de mères 

Dans le cadre de la fête de mères et en collaboration avec le festival chocobelle (dédié aux (futurs) parents veggies) nous sommes ravis de vous présenter en exclusivité une dizaine de portraits de mamans végétariennes et véganes !

Elles vous partagent leurs menues préférés pour la fête de mères, elles vous racontent des anecdotes, et elles vous assurent que devenir végétarienne ou végane ne risque rien, ni pour vous ni pour votre enfant (si vous le faites correctement)…

N’oublions pas les autres mamans 

Mais c’est aussi la fête de toutes les mamans sur cette planète : les vaches, les canards, les chiens… nous oublions souvent qu’elles aussi, ces sont des mamans qui ont les mêmes sentiments que les humains. Ce lien mère-enfant est si puissant, et ce n’est pas uniquement réservé à l’humain.

Les vaches, comme les humains et tous les autres mammifères, ne produisent du lait que lorsqu’elles ont enfanté. En élevage, chaque année les vaches « laitières » sont inséminées pour donner naissance à un veau. Mère et nouveau-né sont séparés après 24h, malgré l’intensité du lien qui les unit (source L214).

La séparation d’une vache et son veau est très douloureuse. Ne soutenez plus cette industrie et essayez des délicieuses alternatives végétales : lait d’amande, lait de noisettes, lait de soja, lait de noix de coco, lait de riz… – il y en a pour tous les goûts !

Sophie

Sophie est maman de 2 garçons pleins de vie (3 ans et 1 an) et du gros pepere (leur chien 🐕 “Cute”), et fondatrice de la marque de soins “Comme Avant”.

Sophie, quel sera votre menu préféré pour la fête de mère ? 

Un bon risotto aux légumes ou des pâtes au pesto 😋

Quelle était votre motivation de changer votre alimentation ?

Je n’ai jamais adoré la viande et n’en mangeait déjà pas souvent. Après une prise de conscience aussi bien concernant la souffrance animale que l’impact sur la santé d’une trop grosse consommation de viande, j’ai voulu limiter ma consommation au minimum, puis j’ai décidé de l’arrêter au 1er janvier 2020, pour bien commencer l’année. La lecture du livre d’Hugo Clément a aussi accompagné mon cheminement.

Lorsque vous annoncez à quelqu’un que vous êtes végétarienne, quelles sont les réactions que vous rencontrez en général ?

De plus en plus de personnes sont sensibles à ce sujet donc les réactions sont plutôt de la curiosité mais de façon positive. Même si pour beaucoup, il est impensable d’arrêter de manger de la viande. J’essaie alors de sensibiliser en incitant à réduire la consommation de viande si on ne souhaite pas l’arrêter. La question des carences est aussi celle qui revient le plus souvent.

Retrouvez Sophie également sur instagram : sophie_nnj

Manon

“Le déclic a eu lieu lors d’un PVT en Nouvelle-Zélande. Mon conjoint a lu le livre de Sea Shepherd “entretien avec un pirate” et il a décidé de devenir végétarien”, nous répond Manon sur sa motivation de changer son alimentation. Elle est maman 👩‍👧 d’une petite puce de 1 an.

Manon, pour la fête de mères, quel sera votre menu préféré ?

J’adore les protéines de soja texturées revenus à la poêle et legerement caramelisé dans une sauce soja 😍 mais ça c’est un repas de tout les jours. Alors je dirais plutôt : En entrée : des toasts de carottes fumées façon saumon (la recette d’Eva les petits plats 🤤) avec une salade composé de saison. En plat principal : un curry coco et du riz façon nasi goreng 😋 et en désert : un fraisier, je n’ai encore jamais tenter mais ça me donne tellement envie !

Vous nous avez parlé de votre déclic, comment s’est passé exactement ? 

Je ai suivi mon conjoint qui a donc décidé de devenir végétarien, sans trop savoir dans quoi je me lançais. L’idée c’était plus d’avoir un mode de vie vraiment écologique plutôt que de sauver des animaux. J’ai toujours aimé les animaux et l’idée de les tuer pour les manger m’a toujours un peu dérangé mais j’étais rester sur le fameux “sans manger d’animaux on est malade, ce n’est que le cycle de la vie”. Sauver la planète était un argument suffisamment puissant pour sauter le pas. Puis j’ai lu “végan pour les nul” et voir des pré avec des centaines de veaux privés de leur mères m’a définitivement convaincu !

Et vous avez une anecdote pour nous; quelle était une drôle réaction quand vous avez annoncé que vous êtes végane ou bien votre fille ? 

Le médecin de ma fille n’arrive pas à intégrer le fait qu’elle soit végane alors à chaque visite obligatoire j’ai le droit à “maintenant vous pouvez introduire la viandes – le poissons – le fromage” ou “elle peut maintenant déguster tout les laitages qu’elle souhaite” 🙈. Sinon notre entourage a plutôt été compréhensif donc on a pas à se plaindre !

Suivez Manon sur son compte instagram : manou.eco

Anaïs

La bloggueuse du compte “Ana is Green”, qui traite des thèmes comme l’écologie, le zéro déchet et l’alimentation végétale, nous présente son nouveau-né Auguste 👶 et qui nous parle de son expérience sur le fait d’être végétarienne :

“Mon entourage a toujours été assez conciliant avec mon mode d’alimentation, il y a toujours certaines personnes qui restent persuadées que l’on va être carencées et qui s’inquiètent pour nous, mais lorsque cela fais plusieurs années et qu’ils s’aperçoivent que l’on pète la forme, plus de doutes à ce sujet ! Je n’ai jamais trop eu de mauvaises réflexions sur ce sujet, car j’étais sure de moi en devant végétarienne et je crois que les gens ressentent lorsque nous sommes en accord avec nos principes et que nous les assumons fièrement…”

Végétarienne convaincue, elle sait qu’on peut être en très bonne santé sans manger de viande. C’était aussi la raison de son changement d’alimentation il y a trois ans.

Quel sera votre plat préféré pour la fête de mères ? 

Je vous avoue en toute franchise que je n’ai pas du tout réfléchis au menu pour la fête des mères mais à la maison nous adorons faire des grandes salades avec tout plein de bonnes choses dedans, qui varient au fil des légumes et fruits de saisons : des légumineuses (quinoa, lentilles, …) de la salade verte, des graines ( en ce moment c’est le chanvre et les graines de tournesol qui règnent) , des légumes ( courgettes, haricots verts, betteraves….) parfois on rajoute un peu d’amande concassés, du tofu aussi et une bonne sauce avec tout cela 🙂 Voilà le type de plat que nous mangeons assez régulièrement et qui est très équilibré.

Suivez Anaïs et ses astuces sur instagram : ana_in_green

Hélène

Un repas idéal pour Hélène, maman de Johanna (5 ans) et belle-maman de Joshua (10 ans), sera un sauté de pleurotes ou shitaké, avec une  salade et des fameuses peanut butter cups !

Elle est devenue végétarienne à l’âge de 10 ans, après avoir assisté à la mise à mort de lapins d’élevage… : “Je suis même à tendance végane, mais je n’utilise pas l’appellation “végane” même si il n’y a pas pratiquement de produits animaux à la maison. Ma motivation première a toujours été le souci des animaux et la révolte face à la façon dont nous les traitons. Aujourd’hui, les raisons additionnelles sont tellement nombreuses que je ne pourrais jamais faire marche arrière mais je dirais dans l’ordre l’écologie puis la santé”. 

Hélène, vous voyez des changements dans la société par rapport ce mode de vie ? 

J’ai beaucoup souffert dans mon enfance et adolescence de l’intolérance voir de l’agressivité face à ce choix car c’était encore très marginal et incompris à l’époque. Mais je constate que dans les dix dernières années, les choses ont évoluées suffisamment pour que ce type de discrimination devienne de moins en moins courante.

Je pense que les choses avancent bien que trop lentement, dans le bon sens car le monde s’éveille progressivement à l’idée que le passage à une alimentation végétale est une étape indispensable de l’évolution de l’humanité. Je ai plusieurs personnes dans mon entourage que, il y a quelques années n’auraient jamais pensé devenir végétariennes ou véganes et aujourd’hui envisagent sérieusement cette option” !

Rejoindrez le groupe d’Hélène dédié aux mamans veggie sur facebook : Les mamans ours

Gaëlle 

Ils ont décidé de devenir végétalien en famille et leur fille Lili-Rose a été végane à 4 ans : elle a posé beaucoup de questions à sa maman, Gaëlle, à savoir ce qu’elle avait dans son assiette “Et nous lui avons répondu simplement et en toute honnêteté, un enfant comprend parfaitement” nous dit-elle. Ils ont changé leur mode de vie il y a sept ans, mais ce n’est pas tout : ils ont aussi adopté 4 chattes toutes issue de la SPA (de la rue) et un cocker d’une association.

Vos motivations ? 

“Ce qui m à motivée à devenir végan c’est bien sûr en voyant la souffrance que l’homme inflige à tous ces animaux pour nos papilles gustatives ! Je trouve ça tellement horrible surtout que de nos jours nous avons mais tellement d’alternatives pour changer notre alimentation et n’oublions pas que acheté c’est voté” !

Vos produits préférés ? 

Je privilégie les fruits et légumes bio mais surtout locaux , j’achète en vrac tous ce qui est légumineuses, céréales etc…. Ah oui des cailloux aussi 😂 que je cultive chez moi 🤪 !! Mon plat préféré pour la fête de mères, ce sera :

Une salade de choux kale avec des tomates cerises, ensuite un steak végétale avec des pommes de terre grenailles au four aux herbes de Provence et pour le dessert, du parmesan végétal et une salade de fraises 🍓 avec de l’huile d’olive et des feuilles de menthe ❤️

Un dernier mot ? 

Merci pour ce moment que vous m avez accordé pour pouvoir m exprimer sur ce sujet qui me tient à cœur 💓🙏🏻!

Retrouvez Gaëlle sur instagram : poppyvegany

Anais

Maman de trois enfants, elle nous partage une drôle d’anecdote de sa vie quotidienne : “Ce qui me fait sourire c’est que la plupart du temps je ne suis pas difficile et je me contente de ce que je peux manger notamment lorsque nous sommes invités chez des amis, et bien souvent on me regarde comme si ma vie était triste. Alors que tout va bien, manger quelques chips et du riz avec des haricots moi ça me va. On se rattrapera en rentrant à la maison si il le faut (un burger à minuit ça passe nickel)”.

Quelle était votre motivation de changer votre mode de vie en général ?

“Je me suis d’abord posé des questions concernant ce qui ce passait derrière les produits laitiers car j’en étais une grande consommatrice. Après avoir découvert l’envers du décor des produits laitiers j’ai donc au fil de mes recherches été amené à visionner le documentaire earthlings. Le lendemain j’arrêtais toute consommation animales. Ce fût radicale”.

Pour la fête de mères, quel sera votre menu préféré ?

Le plat le plus simple mais que j’adore que mon homme me prépare, des spaghettis “bolognaise” au tofu rosso et au basilic. Avec un brownie en dessert. Et pourquoi pas des petits toast de faux gras (oui oui j’ai toujours 20 boites d’avance dans mon placard, moi? Accro?)

Merci Anais pour ce partage fantastique – suivez son compte instagram pour des astuces et idées de recettes végétaliennes : mafamille_au_vegetal

Clémence

Enceinte de neuf mois, Clémence attend son deuxième enfant dans quelques jours et on lui souhaite tout le bonheur du monde ! Elle ne mange pas de viande depuis 15 ans, malgré le fait que “les restaurants en France ne sont pas habitués à servir des bons plats gourmands avec légumes, céréales…”. Son plat préféré ? Un curry veggie à l’indienne avec des légumes de saison, suivi d’un pudding aux graines de chia et coulis de mangue…

Et pourquoi vous avez décidé de changer votre alimentation ? 

Ma motivation première était mon amour pour les animaux. D’un point de vue éthique, continuer à manger des animaux ne correspondait plus à mes valeurs. Au fur et à mesure des années, j’ai commencé par supprimer la viande, puis le poisson et désormais, je peux désormais dire que je suis végane dans le mode de vie également car je ne porte plus de cuir depuis deux ans.

Retrouvez Clémence également sur instagram : clemzland

Isabelle

Cette jeune maman d’une fille de 14 mois est végane depuis plus de 10 ans. Pour Isabelle, l’animal est une personne, qui a les mêmes droits au même titre que l’humain : elle s’engage pour eux (voir la campagne sur la photo) et voit de nombreux bénéfices d’une alimentation végétalienne, pour les animaux, bien entendu, mais aussi pour la santé et la planète…

Pour la fête de mères, quel sera votre menu préféré ?

“Pour le brunch : Tartines toastées de tofu brouillé (au sel de kalnamak) + smoothie banane betterave citron vert et pour le dîner : Cannelloni ricotta épinard champignons avec pesto maison… le tout fait par le meilleur chef et meilleur papa Vegan du monde” !

Quelle était votre motivation de changer votre mode de vie ?

Clairement les animaux. Un jour je me suis dit que j’étais hypocrite (aujourd’hui on dirait spéciste) de manger certains animaux et pas d’autre, ma chienne Lilo m’a aidée à comprendre à quel point l’animal est une personne, et que leur sort est entre les mains des humains qui décident arbitrairement qui peut être caressé et qui peut être mangé. Par la suite je me suis rendue compte de l’immense bénéfice pour ma santé et de la diversité de l’alimentation végétale beaucoup plus intéressante que l’alimentation carnée. Bien sûr si on peut aider la planète au passage et laisser à nos enfants une place propre, on pourra en être digne.

Retrouvez Isabelle également sur instagram : lilo_iz_good

Archcena

Depuis onze mois, le petit Matisse rend la vie de sa maman plus belle, plus positive et encore plus drôle. Elle nous parle de son BBQ en famille oû son fils a accidentellement découvert la viande, mais aussi du bonheur d’être végane “On a tous notre pierre à apporter pour avoir une planète 🌎 plus belle, même quand on est un bébé”.

Votre menu préféré pour la fête de mères ?

“Bonne question ! Avec l’été qui arrive, je suis fan des salades vertes et croquantes avec concombre, chou rave, pois mange-tout et un peu de menthe. Pour le plat, je n’ai qu’une hâte c’est de pouvoir remanger des aubergines, poivrons et tomates. Une bonne tarte avec tous ces légumes ou des aubergines farcies me tentent bien. Et si en plus, on peut finir par une tartelette à la fraise ou framboise, je veux bien que ça soit la fête des mères plus souvent” !

Lorsque vous annoncez à quelqu’un que vous êtes végane ou végétarienne, quelles sont les réactions que vous rencontrez en général ? Avez-vous une anecdote à ce sujet ?

Comme je suis végane depuis maintenant 8 ans, je trouve que les réactions sont moins embarrassantes qu’au début. Au fil des années, j’ai pu noter deux types de réactions : il y a ceux que ça intéresse/qui sont curieux car ils souhaitent eux aussi réduire la viande et il y a ceux à qui ça fait peur et qui pensent que je mets en danger, que je vais avoir des carences et finir à l’hôpital par manque de vitamines. Ça me fait un peu rire et j’essaie de les rassurer avec humour et si j’ai l’occasion leur faire goûter des plats véganes à tomber (de plaisir pas de douleur bien sûr !).

Le plus rigolo c’était ce week-end où on a pu aller chez mes parents pour un barbecue. Mon bébé a pris une merguez dans l’assiette de ma sœur (qui n’est pas végane) et l’a mise dans sa bouche et tout le monde était mort de rire sauf moi, vous auriez vu ma tête ! Mon rêve c’est que dans 5 ans, les barbecues chez mes parents soient 100 % végétaux. J’y travaille doucement mais sûrement 🙂

Quelle était votre motivation de changer votre alimentation / mode de vie ?

J’ai adopté une alimentation végétale suite à un souci de santé en 2011.  J’avais des inflammations chroniques à l’estomac alors que je pensais avoir un mode de vie plutôt sain. Après avoir essayé plusieurs choses, c’est en éliminant les produits animaux et tout aliment transformé que mes soucis ont disparu.

En fait, j’ai grandi en mangeant de tout sans jamais me poser la question de l’impact de l’alimentation sur la santé et l’environnement. Aujourd’hui, c’est devenu une évidence pour moi de prôner ces valeurs à travers mes gestes quotidiens et je suis heureuse de pouvoir les partager. On a tous notre pierre à apporter pour avoir une planète plus belle, même quand on est un bébé !

Des recettes végétaliennes, des astuces, des partages d’expériences, retrouvez le tout sur son compte instagram : thecuriousmang

Gwendoline 

Végane depuis cinq ans et maman d’un garçon de sept mois, Gwendoline a choisi ce mode de vie végan pour les animaux et l’environnement. Sa famille compte également 3 chats (Chanel 11 ans, Loukoum 8 ans et Mona bientôt 3 ans) !

Quelle était votre motivation de changer votre mode de vie vers le véganisme ?

“Ma principale motivation a été éthique. Je suis devenue végane au départ pour les animaux, grâce à des discussions avec un ami d’enfance devenu végétarien. Je ne pouvais plus continuer à consommer de la viande, mais aussi des œufs ou du lait en ayant conscience de ce que cela impliquait. Ensuite, pour l’écologie et je développe de plus en plus cet aspect dans mon quotidien. Nous avons adopté les couches lavables, les vêtements de seconde main, etc. pour notre enfant. Cela me semble dans la continuité de nos choix éthiques”.

Lorsque vous annoncez à quelqu’un que vous êtes végane, quelles sont les premières réactions que vous rencontrez ?

“Les gens pensent savoir ce que ça signifie, c’est le cas pour certains, pour d’autres plein de notions se mélangent (végétarisme, écologie, sans gluten…). J’ai eu toute sorte de réactions ; on m’a dit une fois que j’étais bien, en forme et que du coup c’était positif pour ce que je défendais, parce que la personne ne nous imaginait pas ainsi. Une autre fois on m’a dit l’inverse (« vous êtes pâles et fatigués, ça ne fait pas envie ! »)… j’étais enceinte de 3 mois et terriblement malade, aucun rapport avec le véganisme” !

Gwendoline a deux super comptes instagram – voici les liens :

uncourantdevert

vegane_comme_les-grands